Notions centrales du CIDOC CRM

Entités persistantes et entités temporelles

Deux classes disjointes E2 Temporal Entity (entité temporelle) et E77 Persistent Item (entité persistante) structure l’ensemble de la hiérarchie du CIDOC CRM.

Source : CRM Primer, Dominic Oldman, CRM Labs.

  • Entités persistantes : définissent les instances qui existent durant une période indéfinie.
  • Entités temporelles : sont délimitées dans le temps, ce sont des entités qui ont un caractère événementiel, plus que simplement existentiel : un événement ou une activité telle que la création ou une période historique.

Deux classes sont disjointes s’il est impossible qu’elles partagent une instance commune. (e.g. une classe maison et une classe pizza). Autrement dit, il est impossible qu’une instance appartienne à deux classes disjointes.  Au contraire, pour les classes qui ne sont pas disjointes, il est possible de faire des instantiations multiples : indiquer qu’une même ressource est une instance de plusieurs classes. Par exemple : le nom de Christophe Colomb pourrait être une instance de E41 Appellation et de E33 Objet Linguistique.

Source : CRM Primer, Dominic Oldman, CRM Labs.

Au coeur du modèle se trouvent les entités temporelles. Le CIDOC CRM est un modèle centré autour de la notion d’événement.

  • des agents (E39) sont impliqués dans des entités temporelles (E2) (événements, activités)
  • qui affectent des choses matérielles (E18), des objets conceptuels (E28)
  • qui ont une durée (E52)
  • se produisent dans un lieu (E53)
  • des types (E55) se réfèrent à des agents (E39), des choses matérielles (E18), des objets conceptuels (E28) et permettent d’associer un type, une classification à ces entités
  • des appellations (E41) identifient des agents (E39), des choses matérielles (E18), des objets conceptuels (E28)

Tout le reste des classes et des propriétés du CIDOC CRM est une spécialisation de cette structure.

Précision sur les entités temporelles

Les caractéristiques des entités temporelles (E2) sont précisées par des sous-classes :

Source: Présentation du CIDOC CRM, Patrick Le Boeuf.

Notions centrales

Les entités temporelles (E2) sont associées à d’autres entités  :

  1. Durée (E52) : seules les entités temporelles (événement) peuvent être liées au temps. (Les objets matériels ou conceptuels, personnes, lieux ne peuvent pas être directement reliés au temps. Ils doivent l’être par le biais d’un événement.)
  2. Lieu (E53) : peut être un lieu géographique ou un lieu relatif (par exemple, la proue d’un navire), lié aux entités temporelles, mais aussi aux objets, aux acteurs.
  3. Agent (E39): sont des entités qui effectuent intentionnellement des actions dont ils peuvent être tenus responsables. Peuvent être des individus (personnes) ou des groupes (collectivités). Ils interagissent avec des objets conceptuels (E28) ou des choses matérielles (E18)
  4. Choses matérielles (E18) VS objets conceptuels (E28) (disjoint classes). Correspond à la distinction entre les éléments physiques et les éléments immatériels, ces derniers étant exclusivement créés par l’homme.
  • Les instances des choses matérielles et des objets conceptuels diffèrent fondamentalement.
  • La production de choses matérielles nécessite l’incorporation de matériaux physiques alors que la production d’objet conceptuels non.
  • Les objets matériels cessent d’exister quand ils sont détruits. (Exemples: la Joconde (tableau), un diamant etc.)
  • À l’inverse, les objets conceptuels cessent d’exister lorsqu’ils sont oubliés et que leur dernier support physique est détruit. (Exemples : Ode à la Joie de Beethoven, équations de Maxwell, la définition du terme ontologie etc.)

Exemple d’événement : L’établissement de la bibliothèque royale au Louvre

Exemple illustrant l’organisation, centrée autour de l’événement, des principales classes du CIDOC CRM:  “actor”, “place”, “date”, et “persistent item”. Pour indiquer que la librairie de Charles V a été établie au Louvre, c’est l’événement (E12 Production) qui met en relation un objet (bibliothèque royale), un lieu (Paris / Louvre), une date (14e siècle/ 1380) et un agent (Charles V).

Autres notions centrales

  1. Types (E55 Type) : “This class comprises concepts denoted by terms from thesauri and controlled vocabularies used to characterize and classify instances of CRM classes”. Un type peut être relié à n’importe quelle classe du CIDOC CRM (à l’exception des valeurs primitives) via la propriété P2 has type. Plusieurs types peuvent être associés à la même entité. Rappel : La gestion terminologique est externalisée dans le CIDOC CRM.
  2. Appellations (E41 Appellation) : fait de donner des noms aux choses, par exemple un numéro d’inventaire, une cote de manuscrit, un nom de personne, un titre, un toponyme etc.  Une même chose peut avoir plusieurs appellations, elle peut changer d’appellation. Une appellation peut être reliée à n’importe quelle classe du CIDOC CRM via la propriété P1 is identified by. Différentes sous-propriétés de P1 spécifient le type d’appellation en fonction des entités concernées :
  • E39 Actor -> P131 is identified by -> E82 Actor Appellation
  • E53 Place -> P87 is identified by -> E44 Place Appellation
  • E52 Time-Span -> P78 is identified by -> E49 Time Appellation
  • E71 Man-Made Thing -> P102 has title -> E35 Title
  • etc.

Raccourcis

Enfin, dernier point qui peut être utile pour se lancer dans le CIDOC CRM : l’existence de raccourcis (shortcut). Certaines propriétés permettent de raccourcir un chemin plus complet passant par plusieurs classes et propriétés.

Par exemple, E70 Thing -> P43 has dimension -> E54 Dimension est un raccourci par rapport au chemin complet : E70 Thing -> P39i was measured by -> E16 Measurement -> P40 observed dimension -> E54 Dimension.

Mais dès lors qu’on emploie ce raccourci, on ne peut pas préciser qui a réalisé la mesure, comment, à quelle date, etc. Si on a besoin de le préciser, il faut utiliser le chemin complet et indiquer la date, l’agent responsable de la mesure (etc.) au niveau de l’événement : E16 Measurement. D’autres exemples de raccourcis dans le CIDOC CRM : P2 has type, P44 has condition, P48 has preferred identifier, P49 has former or current keeper, P50 has current keeper, P53 has former or current location, etc.